ANCIC

Association Nationale des Centres d’IVG et de Contraception

Accueil > Archives > Suisse : Vote sans appel contre l’initiative sur le remboursement de (...)

Suisse : Vote sans appel contre l’initiative sur le remboursement de l’avortement

mardi 4 mars 2014

Les Suisses ont nettement écarté dimanche l’’initiative "financer l’avortement est une affaire privée". Le texte a été rejeté par 69,8% des votants et tous les cantons, sauf Appenzell Rhodes-Intérieures.
Les interruptions volontaires de grossesse (IVG  ) continueront d’être remboursées par l’assurance maladie. L’initiative lancée par les milieux anti-avortement pour supprimer cette couverture a été balayée dimanche par 69,8% des votants. Seul un canton a dit "oui". Le "non" le plus catégorique est romand.

Les initiants n’ont réussi à l’emporter que dans un des deux fiefs catholiques qui avaient rejeté le régime dit du délai en 2002. Un oui à 50,9% est sorti des urnes en Appenzell Rhodes-Intérieures. Le Valais a en revanche rejeté l’initiative à 70,8%.

Le "non" est en dessous de la barre des 60% à Uri (54,7%), à Schwyz (55,7%), à Saint-Gall (57,7%), à Obwald (58,4%) et en Thurgovie (59,1%).

Fort rejet en Suisse romande
En Suisse romande, le rejet est très fort. Vaud repousse l’initiative par 89,1%, Genève par 86,2%, Neuchâtel par 83,9%, le Jura par 79,8% et Fribourg par 76,3%. En Suisse alémanique, Bâle-Ville (75,4%), Zurich (70,1%) et Bâle-Campagne (70,3%) se démarquent des autres cantons. Berne a refusé l’initiative par 67,9%.

En 2012, 10’853 IVG   ont été pratiquées en Suisse, qui affiche un des taux les plus bas d’Europe.


Voir en ligne : Vote sans appel contre l’initiative sur le remboursement de l’avortement

Messages