Association Nationale des Centres d'IVG et de Contraception

Presse


CP ANCIC du 1er juillet 2017 Décès de Madame Simone Veil

L’Association Nationale des Centres d’Interruption de grossesse et de Contraception (ANCIC) a appris avec beaucoup de tristesse le décès de Mme Simone Veil.

Grâce à elle , et suite à la mobilisation de la société civile , la loi autorisant l’interruption volontaire de grossesse a été promulguée en janvier 1975 , ce qui a permis de mettre fin aux avortements clandestins auxquels étaient réduites les femmes, surtout les plus démunies, mettant en jeu leur santé et parfois leur vie .

En août 2014, la notion de détresse a été supprimée de la loi française, donnant enfin la possibilité aux femmes de choisir, sans avoir à en justifier les raisons , de décider de poursuivre ou non leur grossesse.

Ce choix reste cependant fragile, contesté régulièrement en France par des mouvements hostiles à cette liberté accordée aux femmes et ce droit est loin d’être accessible à toutes , une femme meurt toutes les 9 minutes dans le monde des suites d’un avortement illégal.

L’ANCIC continuera donc son combat pour maintenir le droit des femmes à avorter dans de bonnes conditions , en France et à l’étranger, et au côtés de tous ceux et celles qui oeuvrent dans ce même sens .

Une mobilisation pour le droit à l’avortement en Europe aura lieu le 28 septembre 2017, nous souhaitons qu’elle rassemble le plus grand nombre pour rappeler ce droit fondamental.

L’ANCIC

PDF - 92.1 ko
CP ANCIC du 1er juillet 2017 Décès de Madame Simone Veil